Les surréalistes et la Bretagne, le Domaine des Enchanteurs - Bruno GENESTE, Paul SANDA

20,00 €
TTC

Ouvrage publié avec l'aide et le soutien de la Bourse Sarane ALEXANDRIAN de la Création d'avant-garde.

Préface de Marc Petit & postface de Jehan VAN LANGHENOVEN

Editions éditinter

167 pages

Quantité

  • Nous mettons tout notre soin pour traiter votre commande en matière de sécurité de paiement via Paypal, qui gère également les paiements par carte bancaire, mais aussi en ce qui concerne l'emballage et les délais d'expédition. Nous vous remercions de votre confiance. Nous mettons tout notre soin pour traiter votre commande en matière de sécurité de paiement via Paypal, qui gère également les paiements par carte bancaire, mais aussi en ce qui concerne l'emballage et les délais d'expédition. Nous vous remercions de votre confiance.
  • Tous nos envois sont confiés au transporteur La Poste, en colis suivi. Les délais de livraison dépendent donc de la société La Poste, responsable des colis que nous lui confions. Tous nos envois sont confiés au transporteur La Poste, en colis suivi. Les délais de livraison dépendent donc de la société La Poste, responsable des colis que nous lui confions.
  • Dans le cas d'un éventuel retour d'une de vos commande, sachez que nous gérerons chacun de ces retours de manière personnalisée, en trouvant pour chacun une solution la plus juste pour les deux parties. Dans le cas d'un éventuel retour d'une de vos commande, sachez que nous gérerons chacun de ces retours de manière personnalisée, en trouvant pour chacun une solution la plus juste pour les deux parties.

Un homme a joué un rôle central dans cette initiation, comme, du reste, dans celle d’André MALRAUX, autre amoureux de la "Monnaie de l'Absolu" des tribus gauloises : Lancelot LENGYEL, celtisant d'origine hongroise, auteur de deux ouvrages - L'Art gaulois dans les médailles (Corvina, 1954) et Le secret des Celtes (Robert MOREL, 1969), vilipendés autant que les écrits de Jean MARKALE, lui aussi proche du Surréalisme, par les autorités académiques, mais regorgeant d'intuitions fulgurantes et parfois géniales, à côté de spéculations et de surinterprétations hasardeuses.

"Mes études sur l'art gaulois et plus particulièrement sur celui de l'Armorique celtique, que j'ai eu la chance de pouvoir vous soumettre, écrit Lancelot LENGYEL à André BRETON, m'ont ouvert les yeux quant à la racine profonde de votre Surréalisme, dont l'automatisme méthodique vous sert à ouvrir largement la porte au subconscient comme la charge d'un radar pour capter sur son écran le message archétypal [...] Votre souci intransigeant ne puise donc pas sa force dans l'orgueil ni dans l'amour-propre du poète, ce qu'exclut votre humilité devant toute valeur spirituelle, mais vient de loin comme le commandement secret du dernier rassemblement des druides indépendants, vos frères, avant la persécution latine.

"Ce que j'ai pu relever et interpréter du message de l'esprit gaulois, c'est son antagonisme par rapport à la vision grecque du monde statique et anthropocentrique auquel il oppose le dynamisme de l'espace mouvant d'un univers infini, inachevé, qui porte, lui, la réalité absolue vers laquelle l'homme se tourne, scrutant la précarité de son existence propre en face du ciel immense.

Marc PETIT

#2018_0008
10 Produits